Catalogue Valberg II - Voyage au pays des étoiles

Valberg, France — 28/02/2013

Le 28 février matin et après-midi :

A l’occasion des vacances d’hiver, plus d'une centaine de participants sont partis à la découverte du sentier planétaire de Valberg d’une manière totalement ludique et inédite : une chasse au trésor théâtralisée en raquettes à neige !

Tout commence par la découverte d'un mystérieux parchemin :

"Toi qui lis ces lignes, connais-tu l’histoire de la constellation sacrée ? Depuis la nuit des temps on raconte que la découverte de cette constellation dévoilerait un trésor inestimable, tombé du ciel et renfermant une fortune extraordinaire. De nombreux astronomes à différentes époques ont amoncelé des indices, moi-même j’ai longtemps travaillé en secret, pour essayer de découvrir cet amas d’étoiles et je pense être proche de la solution. Pourtant, à mon grand désespoir,  les astres semblent me communiquer que l’heure n’est pas encore venue. 

Le coffre sortira de l’ombre le jour où l’alignement entre X256 et FH325 sera parfait, si mes calculs sont justes, ce jour devrait arriver en février 2013. Hélas je  serais mort depuis bien longtemps ! Mais la clé qui ouvrira le sésame ne sera révélée qu’aux plus passionnés d’astronomie. Ils devront être attentifs et à l’écoute des indices qui leur parviennent de plusieurs centaines d’années en arrière…

La compréhension du ciel et des étoiles a rythmé ma vie et je suis maintenant trop faible pour imaginer percer le secret…je vais les rejoindre, c’est tout ce qui m’importe. X."

De là se sont enchaînées différentes étapes pour découvrir les indices permettant de reconstituer la constellation sacrée. Depuis la surprise d'une conversation se déroulant en 1610 entre un adepte des théories de Galilée et un défenseur d'Aristote, en passant par la rencontre en 1895 avec le personnage emblématique de Joseph Maynard, gardien météorologue au Petit Mounier, les époques semblent se confondre mais le fil rouge de la constellation sacrée est présent jusqu'à la fin pour la découverte du trésor !

Merci aux photographes Olivier et Christophe !